Prévenir plutôt que guérir !

Un cambriolage peut être financièrement coûteux et émotionnellement dévastateur pour les victimes et leurs familles.
Toutefois, en prenant simplement quelques mesures simples vous pouvez réduire considérablement les chances que cela se passe chez vous.
La plupart des cambriolages ont tendance à être opportuniste plutôt que planifié. Donc, si votre maison donne l'impression de ne pas être sécurisée, semble inhabité, ou comporte un accès non surveillé, il peut y avoir un risque. Comprendre ce que les cambrioleurs recherchent en choisissant leur cible vous aidera à identifier les points faibles en matière de sécurité de votre maison.

 10 conseils à suivre 
  1. Marquer ou graver ce qui vous appartient avec votre numéro de code postal, le numéro de votre maison ou appartement ou les trois premières lettres du nom de votre maison.
  2. Enregistrer vos appareils avec un numéro de série sur le site : www.immobilise.com
  3. Ne laissez pas vos clés de voiture ou documents d'identité auprès d'une porte, une boîte aux lettres ou d'une fenêtre.
  4. Il faut toujours vérifier qui sonne ou frappe à la porte et ne pas l'ouvrir si vous vous sentez anxieux.
  5. Fermez et verrouillez toutes les portes et fenêtres, même si vous sortez seulement pour quelques minutes.
  6. Gardez vos objets de valeur hors de vue.
  7. Laisser des lumières allumées si vous devez rentrer de nuit.
  8. Installer une alarme antivol visible.
  9. Toujours garder les hangars et dépendances verrouillés.
  10. Annuler toutes livraisons si vous vous absentez pendant plusieurs jours ou semaines.
 Comment fonctionne l'esprit d'un cambrioleur? 

Cambrioler, dans l'ensemble, est un crime opportuniste. Un cambrioleur choisira la cible qui lui offre la meilleure opportunité de réaliser son crime sans être aperçu et qui présente le moins d'obstacles sur son chemin. Un bâtiment qui se présente comme étant inoccupés et sans sécurité est beaucoup plus susceptible d'être ciblé que celui qui est correctement sécurisé:

  • Portail ouvert
  • Fenêtres ouvertes accessibles
  • Échelles laissées de côté, permettant d'accéder aux fenêtres inaccessibles autrement
  • Outils de jardin disponible pour forcer l'entrée
  • Haies non taillées ou hautes clôtures empêchant la surveillance naturelle

Chacun de ces points rendent l'accès à l'édifice beaucoup plus simple et est une indication pour le cambrioleur potentiel que cela vaut le coup d'y jeter un œil.

Les résidents des logements a multiple appartements devraient être attentifs à ne pas laisser entrer des gens via un interphone, si elles ne les connais pas, et à se méfier des gens qui cherchent à s'introduire en même temps qu'eux dans le bâtiment.